Questions d’âmes en constellation familiale

« Bert Hellinger a créé le concept et la méthode de constellation familiale , en même temps il redéfinit les mots de « conscience » et d' »âme ». La conscience est reliée à un attachement , et à une dualité d’appartenance ou d’exclusion. Ce qui illustre la « bonne conscience » de la « mauvaise conscience ». L’âme quant à elle , créé un espace pour tout le monde, elle ne dépend pas d’attributs moraux ou esthétiques, elle inclut même « les meurtriers , les traîtres »… Elle ouvre le coeur à tous, même à ce qui donnerait « mauvaise conscience ». »(article Annouche Katzeff).

L’âme est ce qui permet de saisir la mosaïque de ce qui fait l’homme, c’est un paysage entier. En constellation c’est l’âme qui est mise en avant, son mouvement. Le « je » reste humble, il en est à son service , il en presque l’instrument. Bert Hellinger dit dans un de ses livres : « où le destin agit et l’humilité guérit ». Une personne victime peut être en colère, ceci est le mouvement de l’égo et non de l’âme. S’incliner , accepter l’histoire et y faire face c’est aussi oeuvrer pour que les drames ne s’y reproduisent plus.

Les constellations ne sont que jeux de rôles, où l’espace est hors du temps , un tableau au présent des représentants d’un groupe humain (famille, clan ou autre faisant appel à l’inconscient collectif). Elles mettent en lumière les intrications, les déséquilibres et font appel à nos ressources. Elles transmutent ou transforment ce qui est rigidifié. Elles achèvent ce qui est inachevé… La personne enfermée dans ses schémas répétitifs voit la résonnance avec l’image intérieure du système familial. Quand conscience et reconnaissance permettent de sortir de l’état de victime à l’état d’acteur de sa vie.

Comment se déroule une constellation familiale ? 

La constellation familiale s’effectue le plus souvent en groupe, avec des inconnus, ou avec des « poupées » ou objets symboliques (pratique en individuel). Le thérapeute va d’abord interroger la personne sur les raisons de sa venue, puis va lui demander de raconter son histoire familiale. Puis, le principal intéressé,c’est à dire le constellé, va choisir parmi les personnes présentes, des représentants des membres de sa famille (père, mère, frère, sœur, grands-parents…) et les placer spontanément. « C’est comme si on schématisait un système familial avec des pions, ce qui va nous donner une indication des liens et des relations entre les membres du système. Ensuite on va travailler avec le ressenti des personnes, on va parler d’inconscient qui se matérialise dans la constellation. Les ressentis du constellé sont proches de ce que les membres de la famille représentés ressentent en réalité. Par exemple, une personne peut avoir une douleur à la jambe, mal au ventre…Il y a des choses qui émergent de l’ordre des sensations ou des émotions« , explique le spécialiste. Le thérapeute en constellation familiale prend en compte l’entretien, le placement et les sensations de la personne, et va réharmoniser le système familial de manière à ce que les liens fonctionnent mieux.

Dans quels cas recourir à la constellation familiale ? 

Il peut être utile d’avoir recours à la constellation familiale dans des moments de crise, quand on se questionne sur sa vie, quand des choses nous empêchent d’avancer, que l’on a l’impression de tourner en rond, que l’on se sabote sur le plan relationnel (professionnel, amoureux ou parental). Car en réintégrant son histoire familiale, en se réconciliant avec son passé, on va pouvoir se libérer et avancer. 

Considérée comme une thérapie brève, la constellation familiale révèle les intrications, dénoue les nœuds systémiques et opère ainsi un travail de libération : Pendant la constellation, il convient de faire confiance à ce qui se montre sans analyser ni interpréter, et d’accepter sans jugement les ouvertures proposées par le respect de ces lois transgénérationnelles. Cette thérapie systémique se pratique en groupe ou en individuel et s’appuie sur trois règles, issues du travail et des années de pratique et d’observation de Bert Hellinger :

  • L’appartenance: A partir du moment où un être est conçu, il prend sa place au sein de sa famille d’origine, rien ne peut lui ôter cette appartenance, pas même la mort.
  • L’ordre : L’ordre du système, de la famille respecte l’ordre chronologique, ainsi les parents viennent avant les enfants.
  • L’équilibre entre recevoir et donner : Les relations humaines s’équilibrent entre recevoir et donner.

Je ne suis pas partisante d’imposer une méthode rigide: les dialogues et les phrases thérapeutiques sont proposées en vue d’un rétablissement. L’âme agit , la magie, par le verbe. Le constellé , ou la constellation est un dialogue guérisseur, c’est une base incontournable mais non rigide , elle se construit à l’aide des ressentis et n’est jamais prévisible à l’avance.

Le constellé ou personne demandeuse devra s’entretenir avant tout pour me donner son arbre généalogique et ce qu’il souhaite travailler. Les problématiques dont il est conscient qui entre en résonnance avec sa famille ou un groupe de collègues ou autres groupe de proximité et de vie car effectivement des constellations du milieu de travail (en cas de burnt out) peuvent être faites , elles peuvent même être effectuées dans le cas d’une entreprise, d’un environnement à problématique.

Dans mon cabinet le travail se fait en deux temps: après vous avoir envoyé un questionnaire de base, nous étudions votre génogramme ou tout autre description de situation historique ou actuelle. Ensuite, nous étudions votre biographie courte ensemble, avant de prendre un second rendez-vous pour faire la constellation dans le cadre qui vous convient le mieux ( individuel ou groupe).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut